retour au menu

logo

Présentation.

 

Alors qu’un marin ayant perdu la vue traverse le pacifique en solitaire avec des cartes en relief et un compas sonore dès 1986 ; alors que « Blind Sailing Association » est une organisation internationale de voile pour les personnes déficientes visuelles depuis 1994, aucune structure française ne propose au public handicapé visuel de pratiquer la voile de façon régulière et adaptée avant l’année 2002 à Brest.

En mars 2002, l'association Orion, section du club Handibrest, compte un adhérent du Relecq-Kerhuon (29) et un autre de Poitiers (64). Depuis, une activité voile bénévole a lieu une fois par semaine et un week-end par mois afin de permettre aux personnes proches et éloignées de venir naviguer.

Au cours de l’année 2002-2003, six pratiquants mal et non-voyants s’affrontent sur les parcours de match-racing sonores et participent à des croisières d’une semaine.

En 2003-2004 ce sont huit pratiquants déficients visuels et quatre moniteurs bénévoles qui naviguent et vendent des tee-shirts pour pouvoir financer et entretenir « Bilbo », un voilier habitable de vingt quatre pieds prêté à l’association de septembre à juin 2004. Grâce à ce prêt nous avons pu mettre au point certaines adaptations (cartes en relief, informations par synthèse vocale,…). Ces dernières donnent accès à plus d’autonomie et de liberté pour les « marins d’Orion » ! Des personnes déficientes visuelles viennent de Concarneau, Nantes, Dieppes, Paris, Poitiers et Toulouse pour naviguer à Brest.

Depuis 2005, grâce à un projet d’économie locale et sociale (PELS) de la Caisse d’Epargne, l’association Orion possède un voilier. « Sirius », de type Ecume de Mer, est un voilier de croisière de 8 mètres disposant de cinq couchages. Depuis, l'association Orion réalise en moyenne 264 sorties par an (une sortie = une personne pour une demi journée) avec une trentaine de membres venant de toute la France, de Belgique et du Canada .

Adapter encore et encore ce voilier au public déficient visuel constitue le fil conducteur et fédérateur de notre groupe. Nos ambitions sont autant tournées vers les manœuvres que vers la navigation (cartographie). Pour les déficients visuels conduire une voiture n’est pas ou plus possible ; par contre les marins non ou mal-voyants se révèlent particulièrement efficaces à la barre ou à la manœuvre d’un voilier lorsqu’ils le connaissent.

Plus de détails.

 

10889 visites depuis le 21 mars 2006.